Lettre ouverte à Anne Fraisse

Publié le par POI Montpellier

Pour information, nous pubions ci-dessous une lettre ouverte à Anne Fraisse

(présidente de l’université UM3), contre signée par 9 personnels et 52 étudiants :  

Madame Fraisse, continuez à refuser la privatisation des universités, nous vous soutiendrons ! 

Madame,

C’est avec satisfaction que nous, étudiants et personnels des universités de Montpellier, avons appris vos positions en défense des sciences humaines et sociales et du service public :

En effet dans votre lettre du 4 avril vous indiquez :

 « Les résultats nationaux des Labex, derrière l’affichage du ministère, sont extrêmement préoccupants pour nos disciplines : 0% des projets ont été retenus en Lettres, en Langues et en Droit et deux des quatre domaines de recherche et formation de l’enseignement supérieur Sciences Humaines et Sociales et Droit, Economie, Gestion sont fondus en une seule catégorie…

Le grand emprunt ne soutient pas la Recherche et l’enseignement universitaire (la dotation des universités est en baisse cette année de 14 millions et 955 postes), il les réoriente vers une recherche appliquée, appuyée financièrement sur les ressources  économiques et les grandes entreprises. Et le Languedoc-Roussillon est très handicapé dans ce concours par son faible taux d’industrialisation…

La seule question que nous a posée le jury à ce sujet est révélatrice : qui embauche sur un poste d’université pour un projet « grand emprunt » ? qui détermine le salaire ? qui sélectionne ?

La réponse clairement attendue est : non pas les « universités » mais le petit groupe (quelle que soit la structure) qui gère le grand emprunt, extérieur à l’université… pour privilégier les acteurs économiques.

Il y a des choses qui ne se vendent pas, fusse au prix d’un Idex. Pour l’équipe de direction, et je le crois aussi, pour toute notre communauté, l’indépendance des universités en matière de recherche, et la représentation démocratique dans la gouvernance font partie des valeurs auxquelles nous n’avons pas le droit de renoncer.

Mon équipe et moi, vous réaffirmons que jusqu’à la fin de notre mandat nous resterons dans la ligne directrice qui nous a amenés à la direction de cette université :

-    la défense de nos disciplines de Lettres, Arts, Langues, Sciences Humaines et Sociales et de leur spécificité au bénéfice de nos étudiants

-    la défense d’un fonctionnement démocratique de la recherche et de la formation universitaire mis à mal par la politique du gouvernement actuel

-    la défense d’une véritable politique nationale pour la recherche et l’enseignement supérieur. »

Madame, nous ne pouvons qu’être d’accord avec ces remarques et ces exigences.

Voilà pourquoi, en dépit des pressions du ministère –de droite- et des collectivités locales (région, département, mairie) dirigées par la gauche, nous vous disons : continuez à refuser cette œuvre de destruction de l’université, vous aurez notre soutien !

Nous en appelons à l’indépendance absolue face à cette politique et à ce consensus ! 

 


Premiers signataires :

 

Personnels UM3 :

BINCHEY Sylvie,

CHABAILLON Christian,

CRESPIN,

EAUD Nathalie,

GUILLE Nathalie,

LABEPIR Franck,

LAGARDE Hélène, B

PARKER Françoise,

ROCA Frederic…

 

Etudiant UM3 :

AIT LOUZ Sarah,

ALLA Sohie,

BA El Hmor,

BA Pape Becar,

BEUZON Benoit,

BOUCIF Brahim,

CANU Morgane,

CAVAYAS Marilena,

CHABILLON Christian,

CHABOUD Laurie,

CHALAH Samir,

CONNOR Géraldine,

CONSTANTIN Violaine,

DEFRCOURT Camille,

DIENTA Cheick,

DUBOIS Julien,

DULFOUR Aurélie,

GAUDIN François,

GIRATOIRE Quentin

GONGORA Judith,

GREMAIN Axel,

GUADIOLA Elsa,

HAMDI Ghazi,

HUGUET Thibault,

JABBAR Soufiane,

LE BEL Aude,

LE GARFF Virginie,

LORRAIN Fleur,

MAHMOUDI Sihame,

MARION Cardine,

MAZZEGA Léa,

MILESI Christelle,

MOHAMAD Horache,

MONFORTE Cécile,

MRADJI Hassani,

NAIM Kader,

NDONG NDONG Yannick Martial,

NOS Agathe,

PAGES Morgane,

PERRAUD Marion,

REVESNEL Stpéhanie,

SANCHEZ Sendey,

SANNA Alexandre,

SDNOS Borisa,

SEGOUN Amarie,

SEIGNOUARD Benjamin,

TANE Nathalie,

TAQLUT Zuhou,

TIFUNTA Anitta,

VERE Samuel,

YESREF Abdelkrim,

ZERRAIN Nicholas…


Publié dans Universités

Commenter cet article