CR de réunion POI secteur CHU du 19 décembre

Publié le par poi_montpellier


CR de réunion POI secteur  CHU du 19 décembre


Comme il avait été décidé lors de l'AG POI du 11 décembre et en accord avec les adhérentes et contacts POI du CHU, une première réunion  du comité POI du CHU s'est tenue ce vendredi 19 décembre .

Peu de temps: les personnels se sont réunis sur le temps de pause de midi donc  3/4 h de réunion.

Mais cela avait le mérite de ne pas être une réunion "sauvage", mais organisée, dans un bureau, avec un ordre du jour et des décisions .

Participantes : 5

M-G : secretaire, POI -

Ch A: AS, non POI

A A : AS, non POI

Ca P : IDE, non POI

A IDE, POI

Excusées : Ni (POI)- So (POI) - Ka (POI) -  Fa (déléguée conf unité, non POI)

Petit rapport politique fait par Annie, axé sur le CR de la conférence pour l'unité, la situation actuelle , les obstacles à l'unité. Peut-on laisser faire, les travailleurs n'ont pas d'autre choix que de se dresser dans l'unité pour dire :"retrait de ces plans de licenciements, annulation des plans de destruction des services publics et en particulier de l'hôpital, et pour exiger que soient prises ces mesures de salut public : organisons-nous pour imposer l'unité, organisons une marche unie de tte la population sur Paris."

Quelques éléments de la discussion :

M :Nous avons des difficultés à vivre au quotidien avec ttes ces mesures gouvernementales qui nous tombent dessus. Il faut en parler pour faire bouger les choses et s'organiser. Moi, je n'ai jamais été à aucun parti, J'ai pris ma carte POI pour m'ajouter au nombre, être organisée le moment venu, car je suis d'accord avec le POI. Je ne peux "militer", mais au moins, c'est le minimum que je puisse faire.

Ca  Les gens que l'on sollicite vont signer. Mais il est difficile de les guider pour aller jusqu'au bout ( se réunir par exemple)

A: C'est vrai, rien n'est facile, mais une signature est un premier pas. Signer, cela veut dire que l'on est d'accord avec les revendications et les propositions faites. Qui aujourd'hui avance ces mots d'ordre et ces propositions ? Ce n'est pas rien que de signer cela. Nos contacts ne signent pas par hasard. Les revendications que le POI met en avant, collent à la réalité de ce que vit la population. Le mot d'ordre comme l'arrêt des licenciements, la préservation des emplois publics et privés est une revendication qui concentre toutes les autres. Il faut se servir des signatures comme base de discussion et point d'appui. Le deuxième pas sera peut-être, effectivement, de venir à la réunion du 15 janvier. Nous nous devons de rendre compte de la conférence pour l'unité auprès des signataires. C'est apparaître comme porteurs organisés de leurs espoirs que de les tenir au courant.

Ch:  La population n'est pas d'accord avec le travail du dimanche, la reforme de l'audiovisuelle, et pourtant les lois passent. Ils nous suppriment tous nos acquis petit à petit. Par contre, quand les lycéens se mobilisent Darcos recule parce qu'il a peur des évènements de Grèce., mais il reviendra avec sa réforme si on le laisse faire.

Ca : Certaines personnes cumulent des emplois , ce n'est pas normal.

M: Si cela se fait (heures sup, travail le dimanche, au noir, etc...) c'est parce que ces personnes ne peuvent faire autrement : pression des employeurs et salaires de misère. Le RMI n'est pas un choix, elles ne peuvent plus vivre. Elles préféreraient avoir un vrai travail à temps plein et bien rémunéré.

Décisions :

1)      Signatures des participantes sur appel marche unie : 5 signatures.

2)      répartition entre nous des 49 signataires de l'appel à la conférence pour l'unité afin de leur faire signer l'appel à la marche unie , et leur donner l'invitation pour la réunion publique CHU du 15 janvier

Objectifs :  Ca : 5-6 signatures

                  A : 10 signatures

                  M : 4 signatures

                  Ch : 3 signatures

                  A : le reste de la liste et 3 nouvelles signatures

3)      Les camarades non venues seront contactées par Annie, par tel ou mail afin qu'elles aussi se fixent des objectifs.

4)      Nous nous revoyons le vendredi 9 janvier, dans les mêmes conditions afin de faire le point et de préparer la réunion publique du 15 janvier.

Publié dans Hopitaux

Commenter cet article